Pourquoi le passage à la retraite dois se préparer ?

Cap tant attendu dans le déroulé de la vie professionnelle, la retraite marque le moment où l’on va pouvoir profiter de tous les efforts entrepris durant celle-ci. Ce nouveau chapitre doit être correctement préparé pour en tirer le plus profit.

Pour maintenir un niveau de vie acceptable

Inutile de se voiler la face, l’arrêt de la vie active s’accompagne toujours d’une révision à la baisse des revenus. Ceux qui s’y seront pris longtemps à l’avance ont plus de chance de faire face à cet état dans de bonnes conditions. Il s’agit de s’y prendre suffisamment tôt pour effectuer les démarches afin de profiter de ses droits. Senior Magazine rappelle que l’année de départ influence le moment où l’on peut demander à partir à la retraite et que des instances différentes reçoivent la demande, selon le secteur où l’on travaille. En tout état de cause, le maintien d’un standing de vie acceptable dépend largement des efforts personnels de chaque futur retraité. Les professionnels rappellent, par exemple, qu’une cotisation précoce permet de lisser et de réduire l’effort d’épargne.

Pour ne pas supporter de charges superflues

La retraite est censée être une période pour ralentir, donc autant régler tout ce qui peut l’être avant sa date butoir. Dans l’idéal, les emprunts et les différents arriérés de paiement pourraient être liquidés en amont. Pour ce faire, il s’agit, une fois de plus, de s’y prendre le plus tôt possible. Vous économiserez ainsi les loyers si vous finissez de payer la maison avant. Vous pouvez réinvestir la somme dans d’autres dépenses, voire pour financer vos loisirs. Le coût de vos éventuelles dépendances constitue un poste de dépense qu’il faut savoir prévoir. Les chiffres sont effectivement loin de rassurer, de ce côté. Alors que la moyenne des pensions flotte autour de 1 300 euros, les frais d’une structure spécialisée ou de l’aide d’une tierce personne s’estiment à 4 000 euros environ au mois.

Quelles solutions pour bien préparer sa retraite ?

Des solutions d’investissement variées s’adressent aux personnes qui préparent leur retraite. D’ailleurs, la diversification est au cœur de la stratégie que les conseillers en gestion de patrimoine recommandent à ces cibles. Produits monétaires, obligations, actions ou immobilier locatif, le but est d’investir dans des placements qui ne sont pas soumis aux mêmes tendances, en même temps, en matière de performance. Les produits spécifiques « retraite » tels les contrats Madelin, Perco et Perp constituent naturellement des options dédiées dont il faut savoir tirer parti, selon son profil. Renseignez-vous bien, par le biais des sites réservés aux seniors comme Le guide du Senior ou des sites financiers, sur les conditions de l’épargne. Soulignons que certains de ces contrats ne vous donnent pas accès à vos liquidités avant la retraite.

Et prudence après 65 ans !

Comme de nombreux sexagénaires, vous vous demandez quelle est la meilleure stratégie pour envisager vos avoirs ? La clé est de garder un équilibre entre des gestes légitimes comme des donations du vivant, ou d’autres formes d’aide à l’endroit de vos enfants et vos propres besoins de maintenir un niveau de vie raisonnable. Ne tombez pas dans le piège de vous démunir par excès de bonne volonté.