Finance

Peut-on emprunter après 50 ans ?

achat immobilier

Vous venez de fêter vos 50 ans et vous souhaiteriez acheter un bien immobilier. Les banques savent que les seniors font désormais partie des clients dont il faut se préoccuper, car ils ont envie de profiter de la vie. Pourtant, un prêt devant se rembourser sur plusieurs années, est-il facile d’avoir un accord ?

Je veux acheter un bien immobilier après 50 ans : est-ce possible ?

Il ne faut pas penser que les personnes après 50 ans poussent toujours les portes d’une banque pour acheter une résidence secondaire.

Il y a parmi eux des primo accédants et même des personnes qui souhaitent acquérir un bien immobilier sans apport. Pour cette deuxième possibilité, cela sera surtout pour acheter une résidence secondaire ou encore faire un investissement locatif. La banque ne demande pas forcément d’apport, si la capacité financière est effective. De plus, elle peut demander à poser une hypothèque sur le premier bien. Les loyers perçus par le bais de la location servent souvent pour rembourser le prêt, dans un premier temps.

Même si des prêts immobiliers leur sont « dédiés », le fait d’obtenir un crédit immobilier semble le parcours du combattant pour une personne, à l’approche de la retraite.

La banque, quand elle voit arriver un candidat à l’achat immobilier se pose plusieurs questions : quel sera l’âge du demandeur, une fois le prêt terminé et surtout : cette personne est-elle en capacité de rembourser le prêt qui peut lui être accordé ?

Pour cela, elle doit prendre en compte les ressources et les charges pour calculer son taux d’endettement. Si cette démarche s’arrête là pour les clients lambda, il faut également prévoir, avec une personne qui approche de l’âge de la retraite, une baisse potentielle des revenus. On estime que 90% des personnes vont connaitre une baisse, à cette période. Les banques sont donc obligées d’en tenir compte, lors de leur calcul. Choisir un prêt adaptatif sera sans doute une bonne option.

Assurance emprunteur : le point noir des seniors pour le crédit immobilier :

Même si vous avez de bonnes ressources et que votre retraite sera confortable, financièrement parlant, il y a une chose à ne pas perdre de vue : l’assurance emprunteur.

Il s’agit d’une garantie, demandée par la banque, qui veut s’assurer qu’elle sera toujours remboursée et ce, même si le souscripteur décède ou devient physiquement incapable d’honorer ses dettes. C’est alors l’assurance qui prendrait le relais. Pour cela, deux choix sont offerts au candidat à l’achat : prendre l’assurance groupe (offre de la banque) ou choisir une assurance extérieure.

Après 50 ans, les mensualités de cette assurance peuvent être relativement conséquentes, surtout si la personne présente des problèmes de santé.

Il est bon de savoir que ce n’est pas seulement l’état physique qui est pris en considération pour l’estimation des mensualités. Si la personne de plus de 50 ans pratique des sports extrêmes, cela peut avoir une incidence sur ce montant ; car l’assureur considère cela comme un risque potentiel, par exemple.

Le prix d’une assurance emprunteur peut quelquefois représenter jusqu’à 15% de la somme totale du crédit à rembourser.