Finance

Peut-on acheter une maison après 60 ans ?

prêt

Beaucoup pensent que le crédit immobilier n’est possible que pour les actifs et les jeunes. C’est une erreur. Il n’est pas impossible de pouvoir acheter un bien immobilier après 60 ans. Explications.

Prêt immobilier : les banques du côté des seniors:

Les seniors sont un public que connaissent bien les banques. Après la retraite, il n’est pas rare que les besoins évoluent et les seniors ont des projets plein la tête, pour profiter de la vie.

Un achat immobilier, après 60 ans peut s’expliquer de différentes façons. Avec l’âge et les enfants partis, on peut trouver son bien trop grand ou l’étage devenu trop dangereux. On cherche un bien de plain-pied.

Mais il peut aussi s’agir de financer une résidence secondaire ou encore d’investir dans un bien locatif. Pour tous ces projets, il est souvent nécessaire de passer par une banque, pour souscrire un crédit. Auparavant réticentes, les banques ont compris que l’allongement de la vie fait des seniors des clients comme les autres.

Le prêt à paliers : le crédit immobilier spécifique aux retraités :

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier, la banque va prendre en compte différents facteurs. Au niveau des garanties, avez-vous déjà un bien immobilier qui peut être mis en hypothèque ? La banque est un établissement financier qui ne souhaite prendre aucun risque, vis-à-vis du remboursement du prêt.

Si vous êtes proche de la retraite, la banque sait que vos ressources seront moindres par rapport à vos années d’activités. C’est pourquoi elle va proposer un prêt immobilier à paliers (source).

Concrètement, vous allez rembourser des mensualités plus importantes, jusqu’à l’heure de votre retraite. Cela vous permet de commencer à rembourser votre prêt sous les meilleurs auspices. Ensuite, quand vos ressources auront diminué, les mensualités vont également baisser. Si vous vivez en couple, il est également possible que ces paliers soient ajustés, lors du départ à la retraite de votre conjoint.

L’assurance emprunteur : la difficulté majeure pour le prêt immobilier senior

L’assurance emprunteur est demandée à chaque personne qui souhaite contracter un prêt immobilier. Elle prend le relais si un cas de force majeure (maladie ou décès) empêche le remboursement des traites d’un bien. Il est évident qu’après 60 ans ; ces risques augmentent

Deux solutions sont alors possibles : passer par l’assurance groupe de la banque ; si vous n’avez pas plus de 65 ans. C’est une option pratique, car rapide à mettre en place, mais les mensualités sont souvent onéreuses.

Deuxième possibilité : trouver une société d’assurance (délégation d’assurance) qui accepte de vous couvrir. Cela peut être un assureur extérieur lambda. Il sera possible d’avoir une couverture jusqu’à 90 ans, pour certains.

Si vous avez des problèmes de santé, la convention AERAS, vous permet d’obtenir une assurance emprunteur. En contrepartie, vous vous engagez à payer une surprime.

Enfin, si vous êtes déjà propriétaire, la banque peut vous demander à poser un prêt hypothécaire cautionné. Cette possibilité n’est valable, bien entendu, que si le bien hypothéqué a une valeur égale ou supérieure au nouveau bien convoité.